lunes, 2 de febrero de 2015

La Revolica

¡Hola hola!

Le jardin avec Pablito au fond
Aujourd’hui je vais vous parler d’une de mes activités principales, l’agriculture écologique! Je vais 3 matinées par semaine à la huerta/au jardin d’une association appelée la Revolica. La huerta se trouve à Puente Tocinos, village-quartier faisant parti de Murcia. Cette association est en fait une coopérative agroécologique composée aujourd’hui de 3 hommes, Pablo, Cuervo et Pablito. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de chef ni d’employé, ils se distribuent les tâches et prennent ensemble les décisions concernant ce projet en échangeant entre eux lors de l’assemblée qui a lieu chaque semaine. Ils soutiennent et participent activement au retour de l’agriculture naturelle, autrement dit écologique et au commerce local et donc social. En effet, après avoir réparti les fruits et légumes dans les paniers, ils vont chacun de leur côté à différents lieux à et autour de Murcia où ils ont rendez-vous avec le client qui vient récupérer son panier.

Les fenouils et moi
Je viens donc leur donner un coup de main, apprendre comment gérer cette activité et comment vivre de la terre. Le mardi et le vendredi matin, nous nous occupons du jardin, on peut très bien passer la matinée à enlever les mauvaises herbes et chercher les chenilles qui se cachent comme récolter les pommes de terre, planter les oignons, éclaircir les artichauts, tailler les arbres ou encore faire les sillons permettant à l’eau de circuler et donc d’arroser le jardin. Tout cela dépend du temps et des besoins du jardin. 

Les poireaux et moi...
Pour moi c’est un travail complet: cela demande une réflexion et une connaissance des plantes, de la nature, il faut bien sur réfléchir à un plan du jardin, on ne met pas n’importe quel légume à côté d’un autre, ni n’importe quand, et on ne replante pas autant de fois qu’on veut un même légume au même endroit, il faut aussi penser au sol, à le nourrir et à le protéger.
Les betteraves et moi
C’est donc un travail qui demande réflexion mais c’est aussi une activité manuelle, sociale durant laquelle on peut discuter, échanger et dont l’intensité dépend du rythme de la nature. Même si l’on respecte un certain horaire, on ne rencontre pas de routine, il y a une flexibilité, un rythme naturel et humain, qui varie au fil des saisons.




Pablo qui prépare les paniers
J’y vais aussi le jeudi où c’est jour de panier (de même que le lundi mais je n’y suis pas): Pablo, suivant la demande, note le poids de chaque légumes à récolter et nous voilà parti à les chercher. Ensuite, on les nettoie, on les pèse, on les coupe et Cuervo les réparti dans chaque panier en fonction de ce que chacun souhaite ou ne veut pas. On met aussi le pain de Upupan qu’apporte Mané, de la bière artisanale Yakka et des oeufs des poules de la Revolica si elles en pondent suffisamment. Une fois  chaque légume à sa place je rejoins parfois Pablito qui déjà s’occupe du jardin.

Cuervo qui prépare les paniers
Voilà je pense vous avoir raconté l’essentiel de mes activités à la Revolica, je vous laisse leur lien si vous voulez plus d’informations sur leur projet ou si vous voulez un panier de bons légumes murcianos, vous savez où aller! 


Je vous dis au moins prochain,


Solène

No hay comentarios:

Publicar un comentario